lundi 17 avril 2017

"Acanthe"

"Acanthe" : aquarelle sur papier 20 x 40 cm, 13/04/2017



Dans la mythologie grecque, Acanthe (du grec ancien ἄκανθα, « épine ») est une nymphe.

Désirée par Apollon (dieu du Soleil), qui tente de l'enlever, elle lui griffe le visage. Pour se venger, le dieu la métamorphose en une plante épineuse qui aime le soleil, et qui porte depuis son nom : l'acanthe.


jeudi 29 décembre 2016

"Myrmidons"

Aquarelle 20 cm x 40 cm, fourmi de Guyane le 28 décembre 2016



" Myrmidons"

Les Myrmidons (en grec ancien Μυρμιδόνες / Myrmidónes, de μύρμηξ / mýrmex qui veut dire « fourmi ») sont un peuple mythique de Grèce. Dans l’Iliade d'Homère ils participent à la guerre de Troie sous les ordres d'Achille1. Leur ancêtre éponyme est Myrmidon, un roi de Phthie, fils de Zeus et Euryméduse, princesse de Phthie. Elle fut séduite par Zeus alors qu'il avait pris la forme d'une fourmi. Un mythe étiologique sur leurs origines se basant sur leur étymologie supposée – en grec ancien le nom s'interprétait « peuple-fourmi », de « murmekes », « fourmis » – fut mentionné pour la première fois dans Les Métamorphoses d'Ovide, dans lequel les Myrmidons étaient de simples fourmis travailleuses sur l'île d'Égine.



mercredi 28 décembre 2016

"Talos"

Aquarelle 20 cm x 40 cm, plume de perdrix rouge le 27 décembre 2016



"Talos"
Dans la mythologie grecque, Talos ou Calos (en grec ancien Τάλως / Tálôs ou Κάλως / Kálôs), fils de Perdix, est le neveu de Dédale. (Dans ses Métamorphoses, Ovide semble faire l'amalgame et appelle Perdix Talos lui-même.)

Il est confié à ce dernier très jeune en tant qu'apprenti. Il devient vite capable et invente la scie (selon les sources, en s'inspirant de l'échine d'un poisson ou de la mâchoire d'un serpent), le compas et le tour de potier. Dédale en conçoit une vive jalousie et, dans un accès de colère, le précipite du haut de l'Acropole. Néanmoins, Athéna le change en perdrix avant qu'il ne touche le sol. (C'est à la suite de cet épisode que Dédale part s'installer en Crète.)

"Itys"

Aquarelle 20 cm x 40 cm plume de chardonneret, le 27 octobre 2016


Itys, chardonneret élégant

Dans la mythologie grecque, Itys (en grec ancien Ἴτυς / Ítus) est le fils de Térée (roi de Thrace) et de Procné (sœur de Philomèle et fille du roi d'Athènes Pandion).

Il est tué par sa mère, qui le sert lors d'un repas à son mari Térée, pour venger sa sœur Philomèle des sévices que ce dernier lui avait infligés. Lorsque Térée réclame son fils, Procné répond simplement « Ton fils est avec toi », et Philomèle surgit, qui jette la tête d'Itys sur la table. À cette vue, Térée, transporté de rage, veut poursuivre les deux sœurs. Mais elles se sauvent en priant les dieux de leur venir en aide. Ces derniers les métamorphosent alors : Procné en hirondelle, Philomèle en rossignol. Térée lui-même, changé en huppe, ne peut les atteindre. Quant à Itys, les dieux, ayant eu pitié de son sort, le métamorphosent en chardonneret.

"Aristée"

Aquarelle 20 cm x 40 cm, bousier sacré le 28 octobre 2016





Aristée, bousier sacré

Dans la mythologie grecque, Aristée (en grec ancien Ἀρισταῖος / Aristaĩos), fils d'Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre), est le seul Géant à survivre à la gigantomachie. Pour le sauver, Gaïa le métamorphose en bousier et le cache sur l'île de Sicile.

"Chelone"

Aquarelle 20 cm x 40 cm, tortue d'Hermann le 20 décembre 2016



"Chélone"
Dans la mythologie grecque, Chélone (en grec ancien Χελώνη / Khelônê, « Tortue », en latin Testudo), est une oréade (nymphe des montagnes) d'Arcadie. Pour avoir refusé de se rendre aux noces de Zeus, elle est changée en tortue.
Son mythe n'est rapporté que par Servius : tous les dieux, les hommes et les animaux avaient été invités au mariage de Zeus et d'Héra par Hermès. Mais Chélone était restée seule chez elle pour manifester le mépris que lui inspirait ce mariage. Quand Hermès s'en aperçut, il jeta la maison de Chélone dans un fleuve et transforma la nymphe en tortue.

"Cocottes"

Aquarelle 20 cm x 40 cm de cocottes de pruche, 26 octobre 2016