lundi 21 août 2017

"Attis"

Aquarelle 20 x 40 cm, rameau de pin, le 20 août 2017

"Attis" 
Dans la version phrygienne du mythe, Zeus donne naissance à l'hermaphrodite Agdistis en se masturbant sur Cybèle — ou, selon la version, en répandant son sperme sur le sol pendant son sommeil —. Effrayés par sa force, les dieux l'émasculent ; du sang d'Agditis naît l'amandier. Nana, fille du dieu-fleuve Sangarios, fut fécondée par une amande tombée de cet arbre. Elle donne naissance à un garçon : Attis. Ce dernier est exposé et élevé par des chèvres sauvages. Attis devient un jeune homme d'une beauté telle que Cybèle-Agditis s'en éprend. Cependant, il est destiné à la fille du roi de Pessinos — ou, selon la version, il perd sa virginité dans les bras d'une naïade, Sagaritis. Furieuse, Cybèle frappe de folie Attis, qui s'enfuit sur le mon Dindyme, où il s'émascule. Du sang d'Attis naît le pin, toujours vert.



vendredi 18 août 2017

"Calamos"

Aquarelle  20 x 40 cm, roseau massette,  le 04 août 2017
"Calamos"
Dans la mythologie grecque, Calamos (en grec ancien Κάλαμος / Kálamos, littéralement « roseau ») et Carpos (Καρπός / Karpós, « fruit ») forment un couple dont l'histoire tragique n'est racontée que par Nonnos dans ses Dionysiaques.
Carpos est issu de Zéphyr (le Vent d'ouest) et de la nymphe Chloris (associée au printemps et aux fleurs). Le couple et leur fils forment ainsi une métaphore naturelle : le Vent d'ouest est censé apporter le printemps, la floraison et la fructification. Calamos est le fils du dieu fleuve Méandre, réputé pour sa beauté.
Ils sont amants mais un jour qu'ils se baignent ensemble dans le Méandre, Carpos se noie. De désespoir, Calamos se laisse mourir, se desséchant et s'étiolant jusqu'à devenir un roseau, plante à laquelle il donne son nom.